Tag Archives: FRANÇA-1920’s

Valentine – Música

“Valentine” is a song by French actor, cabaret singer and entertainer Maurice Chevalier. Its premier performance was in 1925. The song was strongly associated with him, and his imitators use it as “an instant identification symbol”. Chevalier performed the song, in French, in two American movies, Innocents of Paris (1928) and Folies Bergère de Paris (1935), but to not offend American sensibilities the word tétons (breasts) was replaced with a mysterious piton, which translates as peg or protuberance. “Piton” was needed for the rhyme scheme, but Chevalier always pointed to his nose at that moment in the song, to indicate what part of his lover’s anatomy he was supposedly fondling.

Maurice Chevalier – Valentine (1925)

La véritable version de 1925 ! The real 1925 version !

You can find slight differences between the sung version and the lyrics of the version, below

On se rappelle toujours sa première maîtresse
J’ai gardé d’la mienne un souvenir pleine d’ivresse
Un jour qu’il avait plu
Tous deux on s’était plu
Ensuite on se plut de plus en plus

J’lui d’mandait son nom, elle me dit Valentine
Et comme elle suivait chaque soir la rue Custine
Je pris le même chemin
Et puis j’lui pris la main
J’lui pris tout enfin

Elle avait des tout petits petons, Valentine, Valentine
Elle avait des tout petits tétons
Que je tâtais à tâtons, Ton ton tontaine
Elle avait un tout petit menton, Valentine, Valentine
Outre ses petits petons ses petits tétons son petit menton
Elle était frisée comme un mouton

Elle n’était pas une grande intelligence

Mais dans un plumard, ça n’a pas d’importance
Quand on a dix-huit ans
On n’en demande pas tant
Du moment qu’on s’aime, on est content

Elle n’avait pas un très bon caractère
Elle était jalouse et même autoritaire
Pourtant, j’en étais fous
Elle me plaisait beaucoup
Parce que surtout

Elle avait des tout petits petons, Valentine, Valentine
Elle avait des tout petits tétons
Que je tâtais à tâtons, Ton ton tontaine
Elle avait un tout petit menton, Valentine, Valentine
Outre ses petits petons ses petits tétons son petit menton
Elle était frisée comme un mouton

Hier, sur le boulevard, je rencontre une grosse dame
Avec des grands pieds, une taille d’hippopotame
Vivement elle m’saute au cou
Me crie bonjour, mon loup
Je lui dis pardon, mais qui êtes vous

Elle sourit voyons, mais c’est moi, Valentine
Devant son double menton, sa triple poitrine
Je pensais, rempli d’effroi
Qu’elle a changé , ma foi
Dire qu’autre fois

Elle avait des tout petits petons, Valentine
Mais ils sont enflés à présent Valentine
Elle avait des tout petits tétons des vraie p’tite pommes
Non non j’aime mieux parler d’autre chose voila

Elle avait elle avait un tout petit menton, avec une p’tite pincette
Elle en a quatre ou cinq mentons maintenant
Oh cette pauvre petite Valentine ça d’vrait pas être permis ça non
C’est des trucs qui ne devraient pas être permis
Non

Anuncis

Ça c’est Paris – Música

ÇA C’EST PARIS

Mistinguett – Ça c’est Paris

Paris, c’est une blonde
Qui plaît à tout le monde
Le nez retroussé, l’air moqueur
Les yeux toujours rieurs
Tous ceux qui la connaissent
Grisés par ses caresses
S’en vont mais reviennent toujours
Paris à tes amours !

La petite vogue de Paris
Malgré ce qu’on en dit
A les mêmes attraits qu’Hollywood
Oui mais… Elle possède à ravir
La manière de s’en servir
Elle a perfectionné la façon de se donner
Ça, c’est Paris ! Ça, c’est Paris !

Paris, c’est une blonde
Qui plaît à tout le monde
Le nez retroussé, l’air moqueur
Les yeux toujours rieurs
Tous ceux qui la connaissent
Grisés par ses caresses
S’en vont mais reviennent toujours
Paris à ton amour !
Ça, c’est Paris ! Ça, c’est Paris !

Qui? – Música

Qui? is a French version of the song Who ? composed by Jerome Kern in 1925 for the musical Sunny with lyrics by Otto Harbach and Oscar Hammerstein II

Mistinguett – Qui ?

Je n’irai pas par quatre chemins
Je cherche un bon danseur mondain
Genre Espagnol ou Argentin
Je n’ tiens pas à c’ qu’il soit beau garçon
Ça m’est égal, rouquin ou blond
Pourvu qu’il danse avec passion

Qui de vous tous, messieurs
Qui sait danser le mieux
Le charleston et le boston
Le flat bottom et l’ […] ?
Qui veut danser le shimmy
Avec moi toute la nuit ?
Sans jamais dire ceci
“Je suis flapi”

Je peux danser des heures sans flancher
J’userais plutôt tous les planchers
Avant que d’ m’en aller m’ coucher
Si d’ mon danseur j’ai trop abusé
Avant qu’il me l’ait proposé
Je l’ récompense par un baiser

Qui de vous tous, messieurs
Qui sait flirter le mieux ?
Après l’ tango, c’est merveilleux
Après l’ fox-trot, c’est délicieux
Qui veut après le shimmy
Flirter, c’est si gentil
On se croit, c’est exquis
Au paradis

Qui qui qui qui qui qui
Aime la biguine ?
Eins zwei drei vier
One two three quatre

Qui ?