Category Archives: FRANÇA-1930’s

Apres Toi Je n’Aurai Plus d’Amour – Música

APRES TOI JE N’AURAI PLUS D’AMOUR – TINO ROSSI (1934)

 

1.
Chéri vois-tu je t’aime,
Et dans tes bras je vis un rêve enchanté
Pourtant j’ai peur quand même
A la pensée que tu pourrais me quitter.
Sans savoir ce que sera demain,
Ma vie est entre tes mains.

R.
Après toi je n’aurai plus d’amour,
Après toi mon cœur sera fermé pour toujours.
Ici bas rien ne m’attire
Que ton sourire
Ici bas rien ne m’émeut
Que tes grands yeux si bleus
Tout en moi t’appartient sans retour
Après toi je n’aurai plus d’amour,

2
Offrir de la tendresse
Et des baisers qui sans amour ne sont rien
Goûter d’autres ivresses
Entre des bras qui ne seraient pas les tiens,
Dire encor des mots tendres tout bas,
Non je ne le pourrai pas.

R.
Après toi je n’aurai plus d’amour,
Après toi mon cœur sera fermé pour toujours.
Ici bas rien ne m’attire
Que ton sourire
Ici bas rien ne m’émeut
Que tes grands yeux si bleus
Tout en moi t’appartient sans retour
Après toi je n’aurai plus d’amour,

J’avais mis ma confiance dans tes mains
Nous vivions insouciants sans songer à demain
Et pourtant notre tendre roman
Par ta faute aujourd’hui vient mourir bêtement
Maintenant je sais qu’un autre a pris ma place
Comme je sais qu’un autre a pris ton cœur
Tristement mon beau rêve s’efface
Adieu, je n’aurai qu’amertume et rancœur

Plaisir D’amour ne dure qu’un instant
Chagrin d’amour dure toute la vie

J’espérais oublier que j’aimais
Mais hélas le destin nous unit à jamais
Ton image revient chaque jour
Tourmenter, torturer, angoisser mon cœur lourd
Et j’avais traînant comme une lourde chaîne
Les souvenirs de nos anciens émois
C’est pourquoi j’ai parfois tant de peine
Les soirs où j’évoque le temps d’autrefois

 

Anuncis

J’Attendrai – Música

“J’attendrai” (French for “I will wait” is a popular French song first recorded by Rina Ketty in 1938. It became the big French song during World War II; a counterpart to Lale Andersen‘s Lili Marleen in Germany and Vera Lynn‘s We’ll Meet Again in Britain.

“J’attendrai” is actually a French version of the Italian song “Tornerai” (Italian for “You Will Return”) composed by Dino Olivieri (music) and Nino Rastelli (lyrics) in 1936, said to be inspired from the Humming Chorus of Puccini’s Opera “Madame Butterfly”. It was first recorded in 1937 by both Carlo Buti and Trio Lescano (accompanied by the Italian jazz quartet Quartetto Jazz Funaro and become a huge hit in Italy.

The French lyrics were written by Louis Poterat, and “J’attendrai” became an instant success. Rina Ketty’s version was followed the same year by one of Belgian chanteuse Anne Clercy, and both Tino Rossi and Jean Sablon recorded it in 1939. When France was occupied in 1940, it quickly became the big French war song, with the love song’s title being interpreted as meaning waiting for peace and/or liberation.

J’ATTENDRAI – RINA KETTY 

J’attendrai
Le jour et la nuit, j’attendrai toujours
Ton retour
J’attendrai
Car l’oiseau qui s’enfuit vient chercher l’oubli
Dans son nid
Le temps passe et court
En battant tristement
Dans mon cœur si lourd
Et pourtant, j’attendrai
Ton retour

Les fleurs palissent
Le feu s’éteint
L’ombre se glisse
Dans le jardin
L’horloge tisse
Des sons très las
Je crois entendre ton pas
Le vent m’apporte
Des bruits lointains
Guettant ma porte
J’écoute en vain
Helas, plus rien
Plus rien ne vient

J’attendrai
Le jour et la nuit, j’attendrai toujours
Ton retour
J’attendrai
Car l’oiseau qui s’enfuit vient chercher l’oubli
Dans son nid
Le temps passe et court
En battant tristement
Dans mon cœur si lourd
Et pourtant, j’attendrai
Ton retour

Reviens bien vite
Les jours sont froids
Et sans limite
Les nuits sans toi
Quand on se quitte
On n’oublie tout
Mais revenir est si doux
Si ma tristesse
Peut t’émouvoir
Avec tendresse
Reviens un soir
Et dans tes bras
Tout renaîtra

Le temps passe et court
En battant tristement
Dans mon cœur si lourd
Et pourtant, j’attendrai
Ton retour

Plaisir d’Amour – Música

“Plaisir d’amour” (literally “The pleasure of love”) is a classical French love song written in 1784 by Jean-Paul-Égide Martini (1741–1816); it took its text from a poem by Jean-Pierre Claris de Florian (1755–1794), which appears in his novel Célestine.

The song was greatly successful in Martini’s version. For example a young woman, Madame Julie Charles, sang it to the poet Alphonse de Lamartine during his cure at Aix-les-Bains in 1816, and the poet was to recall it 30 years later.

 

PLAISIR D’AMOUR – RINA KETTY (1939)

Plaisir D’amour ne dure qu’un moment
Chagrin d’amour dure toute la vie

J’avais mis ma confiance dans tes mains
Nous vivions insouciants sans songer à demain
Et pourtant notre tendre roman
Par ta faute aujourd’hui vient mourir bêtement
Maintenant je sais qu’un autre a pris ma place
Comme je sais qu’un autre a pris ton cur
Tristement mon beau rêve s’efface
Adieu, je n’aurai qu’amertume et rancur

Plaisir D’amour ne dure qu’un moment
Chagrin d’amour dure toute la vie

J’espérais oublier que j’aimais
Mais hélas le destin nous unit à jamais
Ton image revient chaque jour
Tourmenter, torturer, angoisser mon cur lourd
Et j’avais traînant comme une lourde chaîne
Les souvenirs de nos anciens émois
C’est pourquoi j’ai parfois tant de peine
Les soirs où j’évoque le temps d’autrefois

Plaisir D’amour ne dure qu’un moment
Chagrin d’amour dure toute la vie